La loutre de rivière

La loutre de rivière

La loutre de rivière également appelé loutre de l’Amérique du Nord ( Lontra canadensis ) est une espèce qui, comme son nom l’indique, habite uniquement dans l’Amérique du Nord . Cet animal a depuis toujours était la proie des chasseurs à cause de sa fourrure permettant à la loutre de réguler sa température et qui est imperméable à l’eau et épaisse. Ce semi mammifère aquatique est trouvable au long des cours d’eau, les lacs, les réservoirs, les terres humides et le long des côtes marines de tous les États et territoires des États-Unis et du Canada.

Caractéristiques :

Le poids d’une loutre de rivière adulte peut varier entre 5,0 et 14 kg. Et la longueur est comprise entre 66 et 107 centimètres. Environ un tiers de la longueur totale se compose d’une longue queue effilée. Les longueurs de queue varient de 30 à 50 centimètres. La couleur de sa fourrure varie du gris et blanc au brun et noir.

Ces mammifères mangent principalement du poisson qu’il chasse dans les rivières. Mais ils sont également connus pour manger ce qu’il est le plus facile de trouver, comme les crustacés, mollusques, insectes, oiseaux, huîtres, etc…

Reproduction des loutres de rivières:

En général, la saison de reproduction chez les loutres de rivières se déroule entre le mois de décembre et avril. La copulation dure de 16 à 73 minutes et peut se produire dans l’eau ou à terre. En général, les femmes comment à se reproduire à partir de l’âge de deux ans. Tout comme pour les mâles qui sont sexuellement matures au même moment. Ils sont polygynes, c’est à dire que le mâle a plusieurs femelles reproductrices. La période de gestation dure entre 61 et 63 jours, de ce fait, les bébés sont nés entre février et avril. Chaque portée varie de un à trois nourrissons et peut même parfois atteindre jusqu’à cinq.

Accouplement des loutres
Deux loutres de rivière en train de s’accoupler sur les côtes d’une rivière.

Au début du printemps, les femmes enceintes commencent à chercher une tanière où elles peuvent accoucher. Les loutres ne creusent pas leurs propres tanières. Au lieu de cela, ils comptent sur d’autres animaux, tels que les castors. Dès leurs naissances, les loutres de rivière sont complètement fourrées, aveugles et sans dents.

Les mères élèvent leurs petits sans l’aide des mâles adultes. Quand les bébés ont environ deux mois et que leurs pelages se développent, leur mère les introduit dans l’eau. Les loutres sont des nageurs naturels et, sous la surveillance des parents. De ce fait, ils acquièrent les compétences nécessaires pour nager.

7 réponses sur “La loutre de rivière”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *